Les anciennes tours de guet

Les armées chinoises du passé utilisaient le feu et la fumée comme signaux pour transmettre des messages militaires sur de longues distances. Ces tours de guet étaient habituellement situées dans des endroits stratégiques mais cependant difficiles à atteindre, comme la Grande Muraille.

Les tours étaient conçues comme un système d'alerte contre les envahisseurs. Si des forces ennemies étaient repérées durant la journée, du fumier de loup était brûlé. Pourquoi? Parce que sa fumée s'élevait à très haute altitude sans se disperser, et était visible à des centaines de kilomètres à la ronde : C’était alors appelé «fumée du loup.»

Si un ennemi en approche était repéré durant la nuit, une série de tours de guet allumait des feux pour rapidement relayer l'information afin que les préparatifs pour la bataille puissent se faire. 

Salles sacrées et temples saints
Anciens jardins
The Great General Yue Fei
Mulan