La Dynastie des Han

La dynastie des Han (206 av. J.-C. - 220 ap. J.-C.) est souvent considérée comme le premier âge d'or de la Chine. Nombre de ses empereurs ont gouverné en suivant les idéaux spirituels ancestraux de l'Empereur Jaune et de Lao-Tseu (ou Laozi comme écrit dans la Dynastie des Tang) pour maintenir paix et prospérité. Cette période a également favorisé le développement du Confucianisme, du Bouddhisme et du Taoïsme. La cour impériale, des érudits et de brillants généraux ont stimulé la Chine avec de nouvelles idées, une expansion territoriale et de nouvelles opportunités pour l'éducation.

L'héritage de la dynastie Han continue à se faire sentir aujourd'hui. Le groupe ethnique majoritaire en Chine est connu sous le nom de « Chinois Han », le costume traditionnel est appelé « vêtements Han », le système d'écriture est connu sous le nom des « caractères Han » et le Chinois lui-même est également connu sous le nom de Han-yu, la « langue des Han ». Un héros est nommé hao-han ou « un bon Han. »

La dynastie des Han commença quand Liu Bang, qui était né paysan, et ses célèbres généraux renversèrent la dynastie des Qin en 206 av. J.-C. Liu Bang fonda une capitale à Chang'an, qui est devenue l'une des plus grandes villes au monde, à l'époque, et sera la capitale de la Chine pendant plusieurs dynasties.

Soutenu par la Cour royale, le confucianisme devint la base pour évaluer la correction d’une conduite, qu’elle soit officielle ou individuelle. Des érudits confucéens fondèrent l'Université impériale, un institut dédié au rassemblement des esprits les plus brillants de la Chine et à former une nouvelle génération de fonctionnaires intelligents et vertueux.

Le territoire de la Chine doubla presque pendant cette période, lorsque la dynastie des Han battit les tribus au nord et signa des traités avec les clans à l'ouest (le Xinjiang d'aujourd'hui). Cela rendit les voyages moins risqués, stimulant l'émergence de ce qui sera plus tard connu comme la « Route de la Soie », reliant la Chine au lointain Empire romain.

La dynastie des Han fut le berceau de certains généraux parmi les plus légendaires de la Chine. Han Xin, qui aida Liu Bang à établir la dynastie Han, Li Guang, « le Général volant », qui pouvait planter une flèche profondément dans la pierre et bien d'autres - Zhou Yafu, Wei Qing, Qubing Huo.

D’autres personnalités éminentes de cette époque comprenaient l'historien le plus célèbre de Chine et auteur de Shiji, Sima Qian, l’essayiste et poète Sima Xiangru, les diplomates Zhang Qian et Su Wu, l’économiste Sang Hongyang, sans oublier Dongfang, le bouffon de la cour.

La dynastie Han fut brutalement interrompue en l’an 9 ap. J.-C., lorsque le neveu de l'impératrice, Wang Mang, usurpa le trône. Il régna pendant 14 ans jusqu'à ce que Liu Xiu, un descendant de Liu Bang, l’écarte du pouvoir et restaure la dynastie des Han. L'empire revivifié est connu sous le nom des Han de l’Est (25-220 ap. J.-C.), tandis que celui qui le précédait est généralement appelé Han de l’Ouest. Douze empereurs gouvernèrent les Han de l'Ouest et douze autres empereurs gouvernèrent plus tard les Han de l'Est.

Pendant cette dernière période des Han de l’Est, le bouddhisme fut introduit en Chine à partir de l’antique Inde. En collaboration avec le taoïsme et le confucianisme, ces trois écoles fondèrent la culture qui sera le courant sous-jacent de la civilisation chinoise pour les 2000 ans suivants.

Mais comme toutes les dynasties, les Han eurent leur essor, leur apogée et leur déclin. Des intrigues à la cour et plusieurs soulèvements majeurs les conduisirent finalement à leur chute. Le seigneur de la guerre, Dong Zhuo, fit entrer ses troupes dans la capitale et une période de combats entre divers seigneurs de la guerre commença. Plus tard, Cao Cao réussit à unifier les régions au nord du fleuve Yangtze, Sun Quan établit un régime séparatiste dans le Jiangsu au sud du Yangtze et Liu Bei occupa la région Ouest de Shu. La Chine entra ainsi dans une nouvelle période – un nouvel équilibre de forces tripartites très bien rapporté dans l’épique Roman des Trois Royaumes.

La dynastie Qin
Les Dynasties du Nord et du Sud
Han Chinese Clothing
The Great General Han Xin