Entre Mythe et Histoire : la légende du Lapin de Jade

Jade Rabbit

Mignon, duveteux et blanc, le Lapin de Jade n’est pas un lapin comme les autres. Habitant de la lune, le Lapin de Jade est issu d’une légende orientale mystique et charmante. Quand le lapin n’est pas occupé à concocter des élixirs d’immortalité, il tient compagnie à la très belle déesse Chang’e, dans le Palais de la Lune. Parmi les différentes légendes qui expliquent l’origine de la fête de la mi-automne, le conte de Chang’e semble être le plus connu, mais quelle histoire se cache derrière son compagnon à fourrure ?

En Asie orientale, le Lapin de Jade est un symbole culturel répandu et les nombreuses légendes associées à ce lapin d’orient diffèrent d’un pays à l’autre. Voici donc une légende chinoise, basée sur une ancienne histoire bouddhiste :

L’Empereur de Jade prit le déguisement d’un pauvre vieil homme affamé, et vint mendier sa nourriture auprès du singe, de la loutre, du chacal et du lapin. Le singe cueillit des fruits dans les arbres et la loutre rapporta des poissons de la rivière. Le chacal vola un lézard et un pot de lait caillé. Le lapin, quant à lui, ne pouvait que ramasser de l’herbe. Comme il savait fort bien que l’herbe ne pouvait pas être donnée à manger à un humain, le lapin décida d’offrir son propre corps, se sacrifiant au feu que l’homme avait allumé. Et pourtant le lapin ne fut pas cuit. Le vieil homme se révéla soudain être le grand Empereur de Jade ! Profondément touché par le sacrifice désintéressé du lapin, il envoya celui-ci sur la lune pour y devenir le Lapin immortel de Jade.

Ce lapin mystique fit son entrée dans Shen Yun en 2014 dans la danse Le Roi des Singes contrecarre le crapaud malfaisant. Dans cette histoire, un gros et méchant crapaud veut dévorer le moine Tang. Mais après que le Roi des Singes arrive à la rescousse, le crapaud s’échappe et se cache dans le Palais de la Lune. C’est là qu’il trouve le Lapin de Jade occupé à écraser des herbes médicinales dans son mortier, afin d’en faire un élixir magique.

Lorsque la déesse de la lune Chang’e apparait et congédie le lapin, le crapaud, qui était tapi pendant tout ce temps, prend la forme du Lapin de Jade. Il s’applique alors de l’élixir pour soigner sa patte blessée et s’enfuit avec le mortier du lapin comme arme. Avec un gros crapaud sournois en liberté, les choses deviennent bien mouvementées. Heureusement, le regard d’or du Roi des Singes peut voir au travers de toute apparence démoniaque. Il contrecarre le crapaud et sauve la situation, rend le mortier magique au Lapin de Jade, et tout se termine bien.

* * *

On dit que si l’on regarde la lune, on peut voir la silhouette du Lapin de Jade travaillant sur son mortier. Plus que simplement mignon, duveteux et blanc, le Lapin de Jade est un signe de désintéressement, de piété et de sacrifice. Peut-être est-ce pour cette raison que le Lapin de Jade est sur la lune : afin qu’à quelque endroit de la terre que l’on soit, on ait toujours un exemple de droiture et de sacrifice à admirer.

Donc, la prochaine fois que vous regarderez la lune, rappelez-vous du Lapin de Jade qui n’a rien d’autre à donner...que lui-même.

La Chine antique était une terre où les dieux et les mortels vivaient en étroite relation. Ils créèrent une culture d'inspiration divine, mêlant le début de l'histoire de la Chine et la mythologie. Notre nouvelle rubrique "Entre Mythe et Histoire" vous présente les principaux personnages des merveilleuses légendes de la Chine.

La création de la musique selon la mythologie
Entre mythe et histoire : les débuts
Mythistory Begins
Dragon Kings of Mythistory
Houyi and Chang'e - the Goddess of the Moon
Happy Mid-Autumn Festival!