Le Roi des Singes triomphe du démon, tiré de Pérégrinations vers l’ouest

L’histoire du Démon Os Blanc, tirée du Chapitre 27 de Pérégrinations vers l’ouest, est un classique dans un classique. C’est la source d’inspiration de la danse de Shen Yun intitulée Les victoires du Roi des Singes, où il fait la démonstration de ses pouvoirs tout puissants. C’est ainsi que l’histoire débute.

Le moine bouddhiste Xuan Zang (aussi connu sous le nom de Moine Tang et Tripitaka) et ses trois disciples voyagent depuis la Chine vers ce qui aujourd’hui se nomme l’Inde, à la recherche des écritures sacrées bouddhistes. Un jour, le Moine Tang et ses disciples — le Cochon aux Huit Voeux, Sandy et le Roi des Singes (alias Sun Wukong) — entrent dans le domaine de la mystérieuse montagne du Tigre Blanc. Là-bas, se cache le Démon Os Blanc.

Essayant de tromper les voyageurs, le démon prend une forme humaine et se transforme en jeune fille. Le magique Roi des Singes flaire le piège et tue la fausse image. La violence soudaine du Roi des Singes envers une jeune fille, en apparence innocente, terrifie le moine bouddhiste. L’esprit du démon abandonne le corps, ne laissant derrière qu’une dépouille. Il se transforme alors en la mère de la jeune fille que le singe tue de nouveau. Le paisible moine ne sait plus quoi faire. Le démon, n’ayant tiré aucune leçon, se transforme alors en père de la jeune fille, que le Roi des Singes tue également, détruisant cette fois-ci le démon. 

Mais le pauvre moine, qui ne peut pas voir l’esprit du démon, est révolté et pense que son disciple est devenu fou, assassinant trois innocentes personnes. Indigné, il renvoie le Roi des Singes du pèlerinage et fait la promesse de ne jamais le revoir.

En lui disant adieu, le Roi des Singes se prosterne respectueusement aux pieds de son maître, mais le moine Tang se détourne : « Je suis un moine respectable, je n’accepterai pas de prosternations d’une mauvaise personne telle que vous ! »

N’étant pas quelqu’un à accepter un non pour réponse, le Singe fouille sa tête poilue, arrache trois poils et souffle dessus. Ils se transforment immédiatement en trois autres Singes identiques à lui-même. Encerclant le moine des quatre côtés, ils se prosternent simultanément, et le Moine Tang, exaspéré, n’a pas d’autre choix que d’accepter le geste.

Le Roi des Singes maintenant parti, le moine et les disciples restants continuent et se retrouvent dans une forêt. La Forêt de Pins Noirs est infestée de démons qui se montrent trop forts pour le Cochon aux Huit Voeux et Sandy. Aussi le moine est-il capturé et transformé en tigre. Finalement, le Cochon aux Huit Voeux supplie le Roi des Singes de revenir. Il accepte l’offre et triomphe des démons, sauvant son maître une fois de plus.  

Tous les quatre continuent leurs Pérégrinations vers l’ouest où beaucoup d’autres épreuves les attendent.

 

Le Roi des Singes capture Le Cochon aux Huit Voeux : de Pérégrinations vers l’ouest
Journey to the West
Bang - Staff
단원 소개: 마들린 로부주아