Venez faire la connaissance de l'Empereur de Jade

Jade Emperor

L'Empereur de Jade est connu comme étant le chef des Cieux dans le folklore traditionnel chinois, spécifiquement dans le taoïsme mais aussi dans le Voyage vers l'Ouest, roman classique où Le Roi Singe et le Moine Tang partent en quête des écritures bouddhistes.

Selon les annales du vertueux Empereur de Jade, il était le prince du Lumineux et Resplendissant Royaume (cela sonne beaucoup plus élégamment en chinois).

Il s'agit d'un Royaume qui a existé il y a fort, fort longtemps. Le pays vivait heureux et en paix sous les lois du Roi de la Pure Vertu et de la Reine du Clair de Lune doré. Mais le Roi et la Reine vieillissaient et n'avaient toujours pas d'héritier. « Quand je ne serai plus là, qui prendra soin du royaume ? » s’inquiétait le Roi vieillissant. Il ordonna alors aux prêtres taoïstes de prier les divinités afin qu'ils aient un fils. Pendant plus d'une demi-année, le Roi et la Reine prièrent eux aussi deux fois par jour sans faillir, mais sans résultat.

Au fil du temps, leurs supplications touchèrent le Premier Seigneur du Ciel. Il créa pour eux un enfant, puis envoya une divinité taoïste le porter au couple.

Cette nuit là, profondément endormie, la Reine rêva d'une sainte lumière qui enveloppait le palais. Le taoïste descendit du ciel, tenant dans ses mains un bel enfant, radieux. À genoux devant le Saint, la Reine supplia: « Mon Roi n'a pas d'héritier. J'implore votre compassion pour que vous nous fassiez don de cet enfant. » Le taoïste répondit « Cet enfant n'est pas un enfant ordinaire. Il atteindra un jour le niveau le plus haut d'un Tao. Il vous faudra en prendre grand soin. » La Reine remercia la Divinité et elle tendit les bras pour recevoir l'enfant. La divinité lui donna l'enfant, mais il était aussi lourd qu’une montagne et la Reine se réveilla bouleversée. Elle alla vite informer le Roi, qui, étrangement, avait fait le même rêve.

Le lendemain, la Reine découvrit qu'elle était enceinte et un an plus tard naquit un prince magnifique. Son corps brillait d'une lumière dorée, éclairant tout le Royaume. Devenu adulte, il offrit des réserves de nourriture au Royaume et donna des trésors aux pauvres et aux orphelins.

Plus tard, le Roi mourut. Quand le prince monta sur le trône, il régna avec sagesse et bienveillance. Mais il se rendit vite compte que tous les êtres de son Royaume souffraient et n'avaient aucun moyen de rompre le cycle de la mort et de la réincarnation. C'est ainsi qu'il  abdiqua de son trône et laissa son Royaume aux mains d'un ministre vertueux pour se rendre dans les montagnes. Là, il chercha la Voie - ou le Tao - espérant dénouer les mystères de l'univers et dépasser les limites de la mortalité et de la souffrance.

Laborieusement, il cultiva son esprit pendant 3 200 kalpas afin d'atteindre l'éveil et devenir un saint taoïste. Puis, il attendit encore 100 000 000 de kalpas, gagnant assez de vertu pour devenir le Maître des Cieux. Combien de temps fait un kalpa ? C'est à peu près le temps qui existe entre la création d'un univers et celle de l'univers suivant.

* * *

Dans l’œuvre du 16ème siècle, Voyage vers l'Ouest, L'Empereur de Jade est dépeint comme un personnage magnifique et sérieux, mais aussi comme quelqu'un ayant facilement peur et d’assez incompétent. Il est constamment inquiet, s'en remet à ses conseillers pour les décisions importantes, désigne un singe comme gardien des pêches miraculeuses (dans la culture chinoise, on estime que les singes mangent plutôt des pêches que des bananes), et semble incapable de faire grand-chose d'autre que de donner des ordres du haut de son trône. Pour bien des choses, il ressemble plutôt à un monarque humain que divin.

Mais toute histoire a besoin de personnages secondaires hauts en couleur. Et avant tout, toute histoire doit divertir. Et, dans une histoire qui couvre pratiquement tout le panthéon bouddhiste et taoïste, depuis la Bodhisattva Samantabhadra jusqu'au Trois Purs, il est impossible que toutes les divinités soient parfaites.

Bien entendu, être l'Empereur du Ciel n'est pas chose facile. Ce n'est pas étonnant que lorsque le Roi Singe dans le Voyage vers l’Ouest souhaite que l'Empereur de Jade abdique de son trône céleste pour lui céder – à lui, un singe qui n'a même pas encore 400 ans - pas étonnant donc qu'il se soit fait écraser sous une montagne pour la moitié d'un millénaire.

Voyage vers l’Ouest
Malin comme un singe dans le Palais du Dragon
Mythistory’s Divine Farmer
Mythistory: Great Yu Controls the Waters