Entre mythe et histoire : les débuts

Pan Gu

Il y a bien longtemps - pas sur une terre avant le temps, mais dans un temps avant la terre - il n’existait rien d'autre dans l'univers qu'une énorme masse en forme d'œuf.

À l'intérieur de l' « œuf », les forces opposées du yin et du yang étaient toutes mélangées : c'était un désordre complet. Mais, au fil du temps, les interactions entre les différentes substances et énergies ont fini par concevoir un être : un géant à cornes et à longs poils nommé Pan Gu.

Pendant 18 000 ans, Pan Gu (pan goo) dormit et grandit. Tout à coup, un jour, il se reveilla. Il ouvrit les yeux, mais ne vu que de l’obscurité. Il tendit l’oreille, mais n'entendit qu'un silence troublant. Pan Gu trouva son morne environnement très troublant.

Un œuf gigantesque

Agité, Pan Gu conjura une hache magique et frappa l'œuf d’un coup puissant. L'œuf se divisa en deux, dans un fracas tonitruant. Lentement, le yin et le yang commencèrent à se séparer. Tout ce qui était sombre et lourd descendit pour former la Terre. Et le reste, léger et clair, s’envola pour former les cieux.

Mais Pan Gu s’inquiétait que les deux moitiés ne se referment à nouveau. Il se tint alors entre elles pour les séparer. Chaque jour, le ciel s'élevait de 3 mètres au-dessus de lui, la Terre s'épaississait de 3 mètres sous ses pieds. Pan Gu lui-même grandit de 3 mètres, juste pour suivre la croissance de l'étendue et tenir bon.

C'était un travail solitaire et pénible. Ce labeur, le géant consciencieux l’endura encore pendant six millions cinq cent soixante-dix mille jours, soit encore 18 000 ans, jusqu'à ce qu'il soit certain que les mondes soient finalement stabilisés. Puis, dans un grand fracas, Pan Gu s’allongea et mourut.

Un ultime sacrifice

Alors que le Pan Gu s'effondrait, une transformation miraculeuse eut lieu : son dernier souffle se transforma en vents et nuages ; sa voix en grondement de tonnerre ; son œil gauche en soleil et son œil droit en lune ; ses cheveux et sa barbe devinrent des étoiles de la Voie Lactée ; ses membres, ses mains et ses pieds se transformèrent en grandes montagnes et le sang qui coulait dans ses veines en rivières ; sa chair se changea en terres agricoles fertiles, ses os en pierres précieuses et en minéraux ; ses dents et ses ongles devinrent des métaux brillants ; les poils de sa peau se transmuèrent en végétation luxuriante ; et la sueur de ses labeurs tomba en eau de pluie dans le monde des mortels.

Certains disent que l'esprit de Pan Gu n’a jamais disparu, mais s'est transformé en humains, ce qui explique l'ancienne croyance chinoise selon laquelle les humains sont l'âme de toute matière.

Pan Gu sacrifia sa vie pour créer le monde, et son corps pour l'enrichir et l'embellir. Aujourd'hui, le ciel est orné de corps célestes lumineux, la Terre est parsemée de grandes montagnes et de rivières, d’une flore et d’une faune à profusion. Et Pan Gu, le dieu géant qui est sorti d'un œuf n'est nulle part, mais on le trouve partout.

La Chine antique était une terre où les dieux et les mortels vivaient en étroite relation.
Ils créèrent une culture d'inspiration divine, mêlant le début de l'histoire de la Chine et la mythologie. Notre nouvelle rubrique "Entre Mythe et Histoire" vous présente les principaux personnages des merveilleuses légendes de Chine.

Entre Mythe et Histoire : la légende du Lapin de Jade
Les rois Dragons, entre mythe et histoire
Dragon Kings of Mythistory
Ne Zha - The Most Unusual Boy in Chinese Mythology