Des techniques de danse sophistiquées, un orchestre associant instruments occidentaux et orientaux, des costumes magnifiques et un étonnant fond de scène — voilà Shen Yun au premier coup d'œil. Mais en creusant plus profondément, on découvre l’immensité de la culture traditionnelle chinoise. Des êtres mortels et des divinités fusionnent sur scène, ne faisant qu'un. Des principes tels que la bienveillance et la justice, la bienséance et la sagesse, le respect des cieux et la rétribution divine, tout cela prend vie, purifiant le public. Nés du Confucianisme, du Bouddhisme et du Taoïsme, ces idéaux sont l'essence même de la culture traditionnelle chinoise.

En imposant l'athéisme à la société, le Parti communiste chinois a lancé différentes campagnes durant des décennies — la plus marquante étant la Révolution culturelle — afin de détruire non seulement les lieux culturels, les temples et les vestiges, mais également la croyance du peuple chinois dans la vertu et leur foi dans le divin. Aujourd'hui, apparemment, le Parti communiste chinois affirme faire revivre la culture traditionnelle chinoise. Mais peu importe ses tentatives de machination, elles sont inefficaces. Comme le Parti communiste chinois supprime l'essence culturelle du respect pour le divin, il enlève ainsi le cœur et l'âme de la culture traditionnelle chinoise. Shen Yun cherche à redonner vie à ces vertus de par le monde.

Lire plus...